jeudi 23 octobre 2008

L'art de lire ou comment résister à l'adversité

Journée "Le goût des mots" organisée par le CRL Limousin. Quelques notes très rapides, prises lors la conférence de Michèle Petit (en attendant de lire son livre) :

- Rôle de la lecture dans la reconstruction de soi
- Importance d'une intersubjectivité gratifiante
- Lecture comme métaphore où le corps est touché
- Tout commence par des rencontres, par un accueil, une hospitalité
- Désanesthésier la créativité
- Importance de participer à quelque chose de plus grand que soi
- "On est reconnu, on a une place, on est chez soi" (enfants et ados en bibliothèque)
- Oralité au coeur des programmes développés dans les endroits en crise. Importance du corps et de la voix du médiateur
- "Espaces transitionnels" (cf. Winnicott)
- Importance des rapports "gratuits", ludiques
- Etre humain = maison intérieure en perpétuelle rénovation (prédisposition à la crise)
- Prédisposition au récit (cf. Brunner, Propp), particulièrement en situation de crise
- Mais le médiateur de la culture ne peut pas se substituer à un professionnel du psychisme
- Importance du rythme, de la musicalité du texte
- Espaces de "lectures librement partagées"
- Projets "politiques" autour de la litttérature = redéploiement des possibles
- Accompagnement bienveillant et discret
- Quelles oeuvres aident à vivre en situation de crise ??? Tout matériau peut faire l'affaire ; importance de l'inattendu ; l'essentiel passe d'inconscient à inconscient ; importance de la poésie ; effet narcissisant des textes exigeants ; lecture de polars comme stratégie de résistance à la destruction
- Les textes-miroirs collant à l'expérience sont de peu d'intérêt : rejet du réalisme
- Chercher plutôt des textes métaphoriques
- Importance du décalage pour être étonné ; force du détour par l'éloignement temporel ou géographique.

Michèle Petit est anthropologue au LADYSS (CNRS, université Paris 1). Elle mène des recherches sur la lecture, particulièrement dans des milieux éloignés de la culture écrite et privilégie l'analyse de l'expérience singulière de ceux qu'elle rencontre.

Dernier livre paru
L'art de lire : ou comment résister à l'adversité (Belin, 2008)

1 commentaire:

Memoire2silence a dit…

ah super ! Je suis en train de lire ce livre...merci pour ces notes
Silence