lundi 5 janvier 2009

Ma bonne e-toile (5)

Du sérieux et du divertissant, du langage, des livres, du numérique et des apprentissages, des artistes et même un clin d'oeil coquin : voilà le menu que je vous propose en quatorze liens commentés pour cette cinquième édition de ma bonne e-toile, la première de 2009.

"Le livre des visages" sur Liminaire
Tout d'abord, un gros coup de foudre pour cette vidéo très poétique réalisée par Pierre Ménard à partir d'un an de statuts Facebook et de photographies sur son "bloc-notes Liminaire".

"Vers une nouvelle fracture numérique ?" sur ReadWriteWeb
Un billet de Fabrice Epelboin, en forme d'appel à comprendre l'usage des réseaux sociaux par les ados. "Il est temps de cesser d’empêcher la société d’évoluer (à moins de considérer qu’elle soit parfaite et armée pour répondre aux défis du XXIe siècle), il est temps d’aider les jeunes générations à se saisir de la société et à la réinventer, dans le calme et la réflexion, plutôt que de se borner à vouloir les intégrer à un monde qui n’apporte pas de réponses satisfaisantes aux défis auxquels ils auront à faire face."

"Education 2.0 : apprendre par coeur est-il une perte de temps ?" également sur ReadWriteWeb
Un autre post de Fabrice Epelboin, qui s'interroge sur les nouvelles configurations cognitives à l'oeuvre avec l'utilisation massive d'internet, et sur d'éventuelles modifications des méthodes d'apprentissage.

"Revue de presse, revue de blogs" sur Mediamus
Le plein de zik grâce aux sélections des discothécaires de Dole. On en veut encore !

"Georgia Russell - Livrés au scalpel" sur Martian Shaker
Un post sur l'artiste écossaise qui réalise des oeuvres très étonnantes en sculptant des livres avec un scalpel



"Michel de Ghelderode : le diable qui prêchait merveilles" sur Lesoir.be
Un article de Daniel Couvreur, à lire pour découvrir ce poète et aller voir l'exposition qui lui est consacrée à la Maison Autrique de Bruxelles jusqu'au 28 avril.

"Booster", "radin" : ce que disent les mots de la crise
" sur Eco89
Un billet de Mariette Darrigrand, sémiologue, qui analyse l'année 2008 sous l'angle du lexique.

"Dématérialisation, netbooks et Obama : les mots-clés de 2009 sur Mario tout de go
Encore des mots, pour garder trace des temps.

"C'est dans mes gènes", une expression disséquée
" sur 24 heures philo
Restons dans le domaine du langage, avec Giorgione qui fait parler la langue et décortique pour nous, une fois de plus, une expression toute faite.

"Etre humain, c'est avoir la terre en partage" sur 24 heures philo
Un billet de la philosophe Sophie Foch-Rémusat. Militante du RESF, elle étais présente dans l'avion à destination de Kinshasa avec trois autres philosophes, le 16 décembre, au cours duquel la reconduction de trois sans-papiers les a amenés à intervenir, à poser des questions. L'un d'entre eux a été débarqué de force, deux autres ont été interpellés à leur retour en France et placés en garde à vue pendant onze heures.

"Vivre à l'heure du capitalisme global" sur La vie des idées.fr
Une recension par Cynthia Gorra-Gobin du livre collectif dirigé par Mike Davis et Daniel Monk, Paradis infernaux. Les villes hallucinées du néo-capitalisme.


Stahlart - Industriefotografie und Architekturfotografie
Le site du photographe allemand Harald Finster, intégralement consacré à l'architecture industrielle. Le chant du cygne d'une époque qui disparaît. Très proche du travail de Bernd et Illa Becher, à la différence près que Harald Finster travaille aussi la couleur et s'intéresse aux liens entre industrie et nature. Son site propose une galerie très riche, à découvrir.




"Rude pravo" sur La bruyantissime
Un long post très personnel sur un blog littérarissime, pour avoir envie de découvrir Gottland de l'écrivain polonais Mariusz Szczygiel (Actes Sud). J'avoue : au départ ce qui m'a plu c'est le nom de l'auteur, que l'on peut s'amuser à essayer de prononcer. Un livre à lire comme une archéologie historique de ce qui passe mal en Tchécoslovaquie, plutôt que pour son intérêt littéraire, dit la bruyantissime.

"La mécanique du bonheur"sur Les 400 culs
Existe-t-il un lien entre les montres et la sexualité ? Entre le mécanisme du temps qui passe et celle des sexes qui s’entrechoquent ? Tic-tac, tic-tac. Deux livres présentés par Agnès Viard lèvent le voile sur cette question troublante.


Ma bonne étoile n° 6, c'est pour lundi prochain !

Aucun commentaire: