mercredi 17 septembre 2008

Séniors cliqueurs

J'ai animé pour la première fois un atelier "découverte de l'ordinateur niveau 0" pour un public de séniors totalement néophytes - ça change des jeunes de banlieue, très doués pour découvrir par eux-même le fonctionnement des ordis... J'ai fait un peu le pitre pour les détendre, je leur ai fait faire de la gym des mains, je leur ai parlé (pas trop) des différentes parties qui composent un ordinateur. Pour les initier au maniement de la souris et du clavier, j'ai utilisé deux ressources ludiques concoctées par le Carrefour numérique de la Cité des Sciences : celle-ci et celle-là. Il est peut-être possible de trouver mieux, ou plus récent, mais les participants ont bien aimé les petits jeux : faire glisser des insectes dans des bocaux, attraper des lettres qui tombent du ciel... Au bout des deux heures ils avaient un peu progressé, mais avec ce type de public il faut vraiment aller lentement, respecter les rythmes individuels d'apprentissage. Ils ressentent ces ateliers comme un "club" où on apprend quelque chose, ce qui est plutôt sympa...

A cette occasion, je me suis rendue compte (ça, je n'avais pas prévu...) que notre matériel standard n'était pas vraiment adapté : il est difficile pour ceux qui ont des rhumatismes déformants d'utiliser une souris ou un clavier.

5 commentaires:

Trottinette a dit…

Il existe un excellent blog qui pourrait t'intéresser : http://www.epn-ressources.be/
C'est le blog des Espace Publics Numériques de Wallonie. Des animateurs donnent des retours d'expérience, des conseils, des tutos et des sites ludiques...

Nadine a dit…

Merci pour l'info

Rincevent a dit…

Je me retrouve là-dedans, comme quand je dois expliquer un truc à mon grand-père. Grand-père qui tient absolument à rester in the move, alors qu'il est largué depuis bien longtemps. Il faut en effet beaucoup de patience pour lui expliquer ce qu'il doit savoir et surtout apprendre à gérer son empressement à maîtriser ces outils, ce qui le conduit à cliquer un peu partout, la faute en partie à sa main plus aussi sûre qu'avant et à sa vision défaillante.

D'ailleurs, à ce propos, il est indispensable de savoir utiliser la loupe fournie par windows et leur apprendre très tôt comment l'utiliser (touche windows + U). Pour les yeux fatigués et pour qui un écran d'ordinateur est un supplice (surtout en haute résolution), c'est un truc qui peut changer la vie et montrer que l'informatique est aussi accessible aux personnes agées.

Nadine a dit…

Oui, la loupe c'est bien utile.
Les souris, en revanche, ne sont pas très adaptées aux problèmes des personnes âgées.
Les gens empressés qui font n'importe quoi, on les voit plutôt aux heures d'ouverture en accès libre - parfois, effectivement, c'est pas triste...
Ceci dit, je me sens profondément en empathie avec ces gens "in the move", qui s'initient à des trucs difficiles sans y être obligés

Rincevent a dit…

Tout à fait, encore que de nos jours c'est pour certains les seul moyen de garder le contact avec la famille (éloignée ou non). J'ai eu plusieurs fois des dames dont les enfants résidaient loin et qui avaient dû apprendre à utiliser internet pour pouvoir avoir des nouvelles et recevoir les photos des petits enfants (toujours en noir et blanc, hélas).