lundi 16 juin 2008

Pour réveiller les anges...


... il fallait la musique arc-en-ciel de Radiohead, des jeux de lumière tubulaires et les facéties de lutin de Thom Yorke. Il y avait tout cela au concert des arênes de Nîmes. Et ce furent deux heures de magie pure.




Et comme je crains de tout aplatir en racontant, voici un poème de André Breton :


L'oiseau migrateur

"Sur les murs des petits bourgs, des hameaux perdus, ces beaux signes à la craie, au charbon, c'est l'alphabet des vagabonds qui se déroule : un quignon de pain, peut-être un verre à trois maisons après la forge(...). Ailleurs le petit homme nu, qui tient la clé des rébus, est toujours assis sur sa pierre. A qui veut l'entendre, mais c'est si rare, il enseigne la langue des oiseaux. "Qui rencontre cette vérité de lettres, de mots et de suite ne peut jamais, en s'exprimant, tomber au-dessous de sa conception. (...) Et chacun de nous passe et repasse, traquant inlassablement sa chimère, la tête en calebasse au bout de son bourdon."

2 commentaires:

eric1871 a dit…

Et surtout ne pas lire de forums de fans de Radiohead...

Nannybib a dit…

Ben, chacun exprime sa joie comme il le peut...