mercredi 21 mai 2008

Bientôt une bibliothèque multi-usages à Kinkala

J'ai reçu la visite de Rufin Koubi, président de l'association APEF (Action pour l'Education et la Formation), qui a pour projet l'installation d'une bibliothèque multi-usages gratuite à Kinkala, ville de 25000 habitants située à 76 km de Brazzaville au Congo, dans une région qui a été le théâtre de conflits armés entre 1997 et 2002.

Une bibliothèque "multi-usages", belle idée ! Je relaie donc bien volontiers sa demande.

L'association collecte des livres : manuels scolaires et didactiques, sciences humaines et sociales, sciences pures, santé, pédagogie, manuels de formation professionnelle, dictionnaires, encyclopédies, fiction pour adultes et enfants,... Elle collecte aussi des ordinateurs. Elle se charge elle-même de l'acheminement maritime entre la France et le port de Pointe-Noire au Congo, puis ferroviaire entre Pointe-Noire et Kinkala.

Contacts :
APEF - 3 allée du Maréchal Franchet d'Esperey - 87100 LIMOGES -
apeffrance@yahoo.fr - 05.87.84.06.42 - 06.15.82.24.74

3 commentaires:

Anonyme a dit…

très belle initiative!
attention, pour les donneurs: comme le disait une dame qui dit des trucs et qu'une fois j'avais entendu dire des trucs: ce qui est périmé ici (surtout en ce qui concerne les manuels scolaires et les ouvrages didactiques) l'est aussi en Afrique... et oui ça parait évident mais souvent les donneurs (ça n'enlève rien à leur générosité) offrent des manuels scolaires de 1985 et des PC Atari...

Nannybib a dit…

Effectivement, cette précision est peut-être utile...
La fiche projet de l'APEF précise que depuis 10 ans "les structures scolaires et professionnelles ont subi des dégradations majeures, les politiques éducatives se sont interrompues, les déplacements des populations ont réduit considérablement les effectifs scolaires, les résultats aux examens d'Etat sont minables (les jeunes bénéficiant d'une scolarité au rabais, voire d'aucune). Aujourd'hui, une dynamique de politique éducative est enclenchée, mais les structures annexes (bibliothèques, centres sportifs) pouvant attirer les jeunes et accompagner cet élan sont inexistantes."
Pas question, donc, de se débarrasser du contenu de son grenier tout en se donnant bonne conscience !

Anonyme a dit…

Initiative louable
J'ai des ordinateurs qui peuvent servir à ce projet. Je vous contacterai donc.
Pourquoi vous ne pensez pas à une bibliothèque du genre bfm(Bibliothèque Francophone Municipale) en France.

Bon courage.

Nzazi