lundi 26 mai 2008

Il pleut ? Tant mieux !

A Chartrier-Ferrière, charmant petit village de basse Corrèze, il y avait une vieille. Une vieille très très vieille, courbée, pliée, plissée, toute tordue, flanquée d'un chien qui avait perdu ses couleurs et qui peinait à la suivre sur les chemins pierreux. On l'appelait la Marissou. Elle était toujours satisfaite, la Marissou, accueillant avec joie tout ce que le bon dieu lui envoyait.

Elle avait une particularité, la Marissou, qui la rendait sympathique mais agaçait parfois les paysans : elle était toujours contente du temps qu'il faisait (c'était son sujet de conversation favori) et ponctuait chacun de ses commentaires météorologiques d'un sonore "Même, tant mieux !" en patois du coin. Soleil radieux ? "Même, tant mieux !" Trois semaines de neige qui empêchait toute activité ? "Même, tant mieux !" Chaleur à faire fondre les pierres du Causse ? "Même, tant mieux !" Deux mois de pluie ininterrompue au printemps ? "Même, tant mieux !" Orage de grêle ? "Même, tant mieux !" Neige en novembre, gel en mai ? "Même, tant mieux !". Elle ne craignait que les orages de fin d'été, parfois violents du côté de Ferrière.

En ce printemps assez pourri, je pense souvent à elle et je me dis que le mauvais temps c'est idéal pour :
lire,
aller au cinéma,
travailler avec ardeur,
me consacrer enfin à ce qui est important,
faire la sieste,
me coucher avant les poules,
ne pas essayer de bronzer,
ignorer mes bourrelets,
mettre de l'ordre dans mon intérieur,
visiter des blogs,
être mélancolique sans m'attirer de remarques désobligeantes,
customiser mes vêtements d'été,
me souvenir des belles choses,
ne pas tomber amoureuse,
me rappeler qu'après la pluie...,
programmer des apérobics entre copines,
être secrètement animée d'un grand rire intérieur
faire des photos tristes et les garder pour moi,
faire exprès d'oublier mon parapluie,
apprendre le catalan, le tibétain ou le finnois.

Réjouissons-nous du mauvais temps, un jour ou l'autre va revenir l'ennui d'un ciel bêtement bleu !

2 commentaires:

nescio a dit…

Le genre de texte qui donne envie de revenir...très beau...mélancolique et drôle, tout ce que j'aime...Bravo pour ce blog que je découvre slmnt aujourd'hui...

Nannybib a dit…

Merci.
Si je me rappelle bien, j'avais découvert votre blog, Les yeux ouverts, dans les liens du Catablog. J'aime bien les deux